30 % de mortalité pour les abeilles sur l’hiver 2017-18

Le ministère de l’Agriculture et l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) ont présenté, le 25 octobre, les premiers résultats d’une enquête statistique auprès de 1 363 apiculteurs.

L’enquête révèle que le taux moyen de mortalité des colonies durant l’hiver 2017-2018 peut être estimé à 29,4 %. Dans le détail, un lien est établi entre le niveau du taux de mortalité et la taille des cheptels avec un taux potentiellement rapidement plus élevé pour les apiculteurs détenant un petit nombre de colonies.

Si le syndicat Union nationale de l’apiculture française (Unaf) cible le secteur agricole comme une des causes de la mortalité, l’enquête du ministère et de l’Anses reste sur une approche très statistique de la mortalité des abeilles, sans aborder de possibles explications, qu’elles soient climatiques, environnementales et/ou liées aux pratiques agricoles ou apicoles.

26 octobre 2018