Agence française pour la biodiversité

Après la parution le 26 décembre du décret relatif à son organisation et à son fonctionnement, l'Agence française pour la biodiversité (AFB) continue de se construire autour des quatre organismes qu'elle regroupe : Onema, Parcs nationaux, Atelier technique des espaces naturels et Agence des aires marines protégées.

Son comité scientifique a tenu sa première réunion le 3 janvier, avant une communication en Conseil des ministres sur sa création le 4 janvier et un premier conseil d'administration lle 19. Composé de quarante-trois membres répartis en cinq collèges, c'est lui qui définira la politique de l'agence et qui fixera ses priorités. 

L'AFB devra à la fois populariser le sujet Biodiversité auprès du grand public et mobiliser les acteurs professionnels, collectivités et entreprises.

Le nouvel organisme s'articule autour de trois pôles nationaux à Brest, Montpellier et Vincennes (siège). Son organisation territoriale, y compris outre-mer, comprendra des antennes de façade maritime, des directions régionales (ou interrégionales) et des services départementaux (ou interdépartementaux). Conjointement avec l'AFB, les Régions pourront ainsi mettre en place des agences régionales.

Source(s) : Environnement Magazine
janvier 2017