Bacillus subtilis autorisé contre le chancre bactérien du kiwi

Le collectif « Sauvons les fruits et légumes » se félicite de la décision des pouvoirs publics qui viennent d’autoriser l’utilisation d’une solution biologique à base de Bacillus subtilis pour lutter contre le chancre bactérien du kiwi.

Cette maladie émergente, causée par Pseudomonas syringae pv. Actinidiæ (Psa), sévit aujourd’hui dans tous les pays de production de kiwis et a été repérée pour la première fois en France en 2010. Les professionnels de la filière kiwi considèrent que 6 % du verger français est d’ores et déjà atteint par cette maladie, soit 250 ha.

En matière de lutte phytosanitaire, jusque-là, seules les solutions à base de cuivre pouvaient être utilisées. En autorisant l’utilisation de Bacillus subtilis, une solution déjà homologuée en vigne, cette décision redonne un peu d’espoir pour faire face à cette maladie et freiner son développement.

 

Source : Vegetable n° 279, 06/11