Des carabes contre les mauvaises herbes

Une étude conjointe entre l’INRA et le BBSRC (Biotechnology and Biological Sciences Research Council) au Royaume-Uni conclut que la présence de carabes dans les champs cultivés serait un moyen de lutte biologique efficace contre les mauvaises herbes.

Ces résultats sont publiés dans le Journal of Applied Ecology du mois d’août 2011.

Les chercheurs ont étudié des données portant sur 257 champs comprenant 4 cultures différentes (maïs, betterave, colza d’hiver et de printemps), répartis sur l’ensemble du territoire britannique. L’analyse des données a permis de conclure que, plus il y a de graines disponibles en surface, c’est-à-dire juste après qu’elles soient tombées de la plante, plus le nombre de carabes est élevé.

Ces résultats suggèrent aussi que les carabes prélèvent une part non négligeable de graines avant que celles-ci ne viennent réalimenter le stock de graines du sol, responsable des futurs germinations.

Contact : Sandrine Petit – Tél. 03 80 69 30 32 – sandrine [dot] petit2 [at] dijon [dot] inra [dot] fr

 

Source : Communiqué de presse INRA-BBSRC, 25/07/11