La Chine aurait interdit la commercialisation de riz OGM

Selon l’Economist Observer, l’un des principaux hebdomadaires financiers chinois qui cite des « sources bien informées proches du ministère de l’Agriculture chinois », la Chine aurait suspendu la commercialisation de riz génétiquement modifié.
Pour Greenpeace, cette information, si elle est vérifiée, marquerait un changement essentiel : le riz est la principale denrée alimentaire pour 1,3 milliards de chinois, dont une majorité s’est exprimée contre les aliments transgéniques. Afin de protéger la sécurité et la souveraineté alimentaire, Greenpeace estime que le Gouvernement chinois devrait réévaluer sa politique envers les OGM et notamment sur le volet financement et investissements.

Sources : Greenpeace, http://www.bio-marche.info, nov. 11