Contrat pour une restauration collective responsable

Le Président de la République a déclaré vouloir introduire 50 % d'aliments durables (bio, labellisés, locaux) en restauration collective en 2022.

La FNH, le réseau Restau’Co, la FCPE, la FNAB, MBIM, les Marchés de gros de France, le Marché de Rungis ou encore l’Union nationale des CPIE s’y engagent à travers un « Contrat pour une restauration collective responsable », remis à la Présidence de la République le 14 décembre. Pour atteindre l’objectif fixé, les organisations signataires posent leurs engagements et leurs préconisations de politique publique.

A travers ce contrat, les organisations s’engagent notamment à assurer une disponibilité de produits biologiques et locaux pour atteindre ces objectifs, via les 23 marchés de gros répartis dans les différentes régions de France, et à diminuer le gaspillage alimentaire dans les restaurants de collectivité.

Ce contrat reste ouvert à la signature des organisations qui œuvrent déjà ou qui souhaitent s’investir et apporter leur engagement.

Plus d'informations : http://www.repasbio.org/faire-du-bio-et-local-les-incontournables-de-la-restauration-collective-de-demain

Source(s) : FNAB, Repas Bio N° 29
décembre 2017