Dynamique de conversion bio en Pays de la Loire

L’agriculture biologique continue sa progression en Pays de la Loire. Après les déclarations PAC engagées au 15 mai, la dynamique se confirme en 2017 avec une estimation (CAB Pays de la Loire) d’au moins 160 dossiers et plus de 15 000 nouveaux hectares en bio.

Le profil des fermes devrait rester dominé par des systèmes en bovins lait et viande qui devraient encore représenter 3/4 des conversions en Pays de la Loire.

L’expertise des producteurs, réunis fin juin à la CAB, a permis de travailler sur une prospective pour les 3 prochaines années (2018 – 2020) pour arriver à plusieurs consensus :

  • Les opérateurs économiques continuent à vouloir développer la bio, notamment en lait avec la prime conversion qui est maintenue (0,3 € / litre) ;
  • La crise laitière se confirme et devient une crise structurelle en conventionnel ;
  • De nouveaux opérateurs dans des filières émergentes (légumes de plein champ) ;
  • Une évolution très nette des pratiques dans toutes les filières ;
  • La consommation reste forte et progresse encore.

Tous ces arguments amènent à envisager encore une dynamique de conversion d’au moins 20 000 hectares par an d’ici 2020. On arriverait ainsi à plus 200 000 hectares en bio fin 2020 et plus de 3000 producteurs bio en Pays de la Loire.

Lien : http://www.biopaysdelaloire.fr/conversion-dynamique-va-continuer-pays-de-loire/

juillet 2017