Eau de Paris développe l'agriculture bio

Eau de Paris a annoncé, le 15 novembre dernier, avoir acquis 81 hectares de parcelles afin de développer l’agriculture durable sur les communes de Rueil-la-Gadelière et Beauche (Eure-et-Loir), sur l’aire d’alimentation des captages de la Vigne.

«  L’opération, conduite en collaboration avec la Safer  du Centre, assure le maintien des exploitants agricoles et leur conversion à l’agriculture biologique (AB) », précise Eau de Paris dans un communiqué. A noter que dans ce secteur, seuls 2,9 % de la surface agricole utile sont biologiques.

Via cette acquisition et cette conversion, l’objectif est de réduire les teneurs en nitrates et en pesticides dans les eaux et de participer à la protection d’autres captages.

« Dans le cadre de sa stratégie de protection de la ressource en eau, Eau de Paris a acquis plus de 570 hectares de terres agricoles. Presque 470 hectares sont mis à disposition de 26 agriculteurs en échange de la mise en place de pratiques culturales favorables à la qualité de l’eau », rappelle Eau de Paris.

Pour rappel, 68 % des eaux du bassin Seine-Normandie sont concernées par la problématique des pesticides et 30 % par les nitrates.

20 novembre 2018