Engrais à base d’insectes

L’entreprise Ÿnsect a annoncé, le 17 juin, avoir obtenu une autorisation de mise sur le marché d’un engrais organique à base d’insectes. Quatre années de travail ont été nécessaires pour mettre au point ce fertilisant. Plus précisément, ce dernier est composé de déjections du Ténébrion meunier, une espèce de coléoptère tout particulièrement friande des farines de céréales. Les insectes sont nourris à partir de co-produits céréaliers dans la « fermilière » de l’entreprise, à Dole (Jura). L’engrais organique a été testé, avec des résultats encourageants, sur le blé, le colza, le maïs, en maraîchage ou sur les vignes.

25 juin 2020