Des engrais bio conseillés en traitements

La société Deleplanque commercialise des fertilisants autorisés en agriculture biologique, à base de microorganismes mis au point par la société Biovitis (Cantal). A titre d’exemple, le produit Fongibacter L est à base d’une bactérie (Pseudomonas fluorescens) et d’un champignon (Trichoderma harzianum) et s’applique en traitement de semences sur céréales. Il est présenté entre autres comme « améliorant la germination ». Or, des études ont montré que Pseudomonas fluorescens agissait contre certains pathogènes responsables de fontes des semis. Pour autant, ce produit n’est pas classé parmi les spécialités phytosanitaires, mais comme engrais (avec la norme NFU 42-001) agissant sur le fonctionnement biologique du sol. Il en est de même de Fongibacter S, qui contient les mêmes microorganismes pour une application directe au sol, de MO C produit d’enrobage des plants de pomme de terre, de TC + C, pour des cultures comme le colza, les haricots…

Source : Réussir Grandes Cultures n° 251, 10/11