Etude sur les effets de l’augmentation du CO2 sur l’agriculture

La réponse des plantes, à l’augmentation du CO2 atmosphérique due aux émissions de gaz à effet de serre, ainsi qu’aux futures variations de température et de précipitations dues au changement climatique, sera déterminante pour la future productivité de l’agriculture et la durabilité des systèmes agri-alimentaires. Mais les effets de l’augmentation du CO2 atmosphérique ne sont pas systématiquement pris en compte dans les scénarios de modélisation des impacts du changement climatique sur l’agriculture. Grâce à une méta-analyse de 228 publications scientifiques, une équipe internationale, co-pilotée par le JRC (Joint Research Centre - Italie) et la communauté AgMIP (Agricultural Models Intercomparison Project), intégrant des chercheurs d’INRAE et de l’UVSQ (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), a montré qu’il est nécessaire de prendre en compte les effets de l’augmentation du CO2 atmosphérique pour améliorer la robustesse et la précision des modélisations. Leurs résultats ont été publiés dans Nature Food, le 11 décembre 2020.

Lien vers l’étude (payante) : https://www.nature.com/articles/s43016-020-00195-4

Source(s) : Communiqué de presse INRAE – UVSQ
14 décembre 2020