Etude sur l’évaluation des effets environnementaux de l'agriculture

L’évaluation des effets environnementaux de l'agriculture et de l'alimentation fait l’objet de nombreuses études et est au cœur de nombreux débats. Cependant, la méthode d'analyse la plus largement utilisée (l'analyse du cycle de vie - ACV) néglige bien souvent certaines questions essentielles, telles que la biodiversité, la qualité des sols, les impacts des pesticides ou les changements sociétaux.

Un chercheur de l’INRAE et deux de ses collègues suédois et danois rapportent, dans la revue Nature Sustainability, que ces oublis peuvent conduire à des conclusions erronées lorsqu’il s’agit de comparer agriculture conventionnelle et biologique. Il faut donc améliorer l’ACV et l'intégrer à d'autres méthodes d'évaluation environnementale pour obtenir une image plus équilibrée et éclairer au mieux les décisions politiques.

Références de l'article : Van der Werf, H.M.G., Trydeman Knudsen, M., Cederberg, C. Towards better representation of organic agriculture in life cycle assessment. Nature Sustainability (2020) doi: 10.1038/s41893-020-0489-6. Lien vers l'article : https://www.nature.com/articles/s41893-020-0489-6

Lien vers le communiqué de presse :  https://www.inrae.fr/actualites/meilleure-comparaison-entre-agriculture-biologique-conventionnelle

Source(s) : Communiqué INRAE
17 mars 2020