Faucheurs volontaires contre tournesols mutants

Environ soixante-dix manifestants anti-OGM ont arraché, le 7 septembre 2011, à Ondes (Haute-Garonne), quelques dizaines de pieds de tournesol qu’ils estiment être des « OGM cachés ». Le Centre technique interprofessionnel des oléagineux et du chanvre (Cetiom) a néanmoins reçu en fin de matinée une délégation de « faucheurs » afin d’engager le débat et d’expliquer ce qu’est un tournesol résistant à un herbicide et obtenu par mutagénèse. Le Cetiom s’inscrit en faux contre la notion d’OGM caché et rappelle que ces tournesols résultent « d’une mutagénèse et non d’une transgénèse comme pour les OGM, c’est-à-dire d’une technique de sélection extrêmement classique, au sein d’une même espèce, et qui existe depuis plus de 50 ans ».

C’est la troisième fois cette année, après Saint Georges d’Espéranche (38), le 30 juillet 2011, et Saint Martin d’août (30), le 28 août 2011, que les « faucheurs volontaires » s’en prennent à des champs de tournesols ExpressSun de Pioneer, rendus tolérants à l’herbicide Express SX (triunéron méthyl) de Dupont.

 

 

Source : http://www.campagnesetenvironnement.fr, 12/09/11