Fin des pesticides dans les surfaces d’intérêt écologique

En 2013, dans le cadre de la réforme destinée, entre autres, à « verdir » la politique agricole commune (PAC), il avait été décidé de créer des "surfaces d’intérêt écologique" (SIE), c’est-à-dire des parcelles pour lesquelles les agriculteurs reçoivent des crédits à condition de les préserver. Par ailleurs, tout exploitant qui demande un paiement direct des aides agricoles de l’UE et qui possède plus de 15 hectares de terres arables doit déclarer et protéger 5 % de ses surfaces pour sauvegarder et améliorer la biodiversité.

Mercredi 14 juin, les députés ont rejeté le veto de la commission parlementaire de l’agriculture et du développement durable, qui s’opposait à l’interdiction des pesticides sur les SIE. Ainsi, ces surfaces d’intérêt écologique devront être dorénavant préservées de tout épandage de pesticides.

Lien : http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/06/15/les-eurodeputes-disent-non-aux-pesticides-dans-les-haies-bosquets-et-autres-refuges-de-biodiversite_5145216_3244.html

Source(s) : Veille Ctifl du 12 au 16 juin 2017http://www.lemonde.fr/
juin 2017