GIEE Phytobiomar

Le GIEE Phytobiomar recherche la mise en place d'une lutte biologique autonome et collective dans les exploitations maraîchères par :

  • la production en commun de plantes réservoirs d'auxiliaires ;
  • la création d'un réseau d'échanges d'auxiliaires ;
  • un réseau collectif d'alertes phytosanitaires.

Le groupe de 15 maraîchers biologiques de la plaine du Roussillon avait déjà l'habitude de se réunir et d'échanger afin de trouver des méthodes alternatives pour lutter contre les principaux ravageurs de leurs cultures afin de réduire leurs coûts en intrants (lâchers d'auxiliaires).

L'objectif du GIEE est d'organiser une lutte biologique autonome sur leurs cultures afin d'optimiser la date d'introduction des auxiliaires sous les abris et de garantir leur vivacité pour une régulation biologique plus efficace.

La réussite du projet s'appuie sur un partenariat solide entre :

  • le GIEE ;
  • l'INRA d'Alénya (partenaire technique) ;
  • le Lycée Agricole de Rivesaltes - Théza (partenaire technique et pédagogique) ;
  • le CIVAM Bio 66 et sa station expérimentale (animation et expérimentation).

Plus d'informations : http://www.osez-agroecologie.org/coup-de-projecteur-sur-le-giee-phytobiomar-168-actu-69

Source(s) : Osaé, osez l'agroécologie
11 juillet 2017