Hongrie : 1 000 hectares de maïs contaminés aux OGM détruits

En juin 2011, la Hongrie adoptait une nouvelle constitution interdisant la culture d’organismes génétiquement modifiés (OGM). Depuis lors, elle traque toute plante GM cultivée illégalement sur le territoire national. En attestent les dernières déclarations du secrétaire d’Etat adjoint au ministère du Développement Rural, Bognar Lajos, faites à la mi-juillet. Celui-ci a, en effet, annoncé la destruction officielle de plus de 1 000 hectares de maïs GM. Découverts suite à des contrôles réalisés par les services de l’Etat, les champs impliqués étaient dispersés sur l’ensemble du territoire hongrois, dans les comtés de Fejér (centre ouest), de Hajdú Bihar (est), de Baranya (sud) et de Szolnok (centre).

Selon l’association Inf’OGM, les semences GM concernées ont été vendues aux agriculteurs à leur insu. Le directeur de Szigetchem Agrokémiai, entreprise ayant importé les semences incriminées dans le comté de Baranya, affirme s’être approvisionné auprès de Monsanto Roumanie.

 

Source : Univers nature, 29/07/11