Interdiction de 5 néonicotinoïdes en France

Depuis le 1er septembre, l’utilisation de cinq substances insecticides néonicotinoïdes est interdite en France.

Les cinq substances concernées sont l’imidaclopride, la clothianidine, le thiaméthoxame, le thiaclopride et l’acétamipride. "L’Union européenne a récemment adopté des restrictions d’usage pour 3 de ces substances, interdisant leur utilisation dans la plupart des situations", rappelle le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation dans un communiqué. Il est également rappelé que l’interdiction de deux autres substances néonicotinoïdes est prévue "prochainement". "La mesure vient d’être notifiée à l’Union européenne", est-il précisé.

Cependant, Greenpeace France et Générations Futures soulignent que cette liste est loin d’être suffisante face aux dérogations possibles. La liste publiée est incomplète car tous les pesticides tueurs d’abeilles n’y figurent pas, en particulier le sulfoxaflor2 et la flupyradifurone.