Lait bio équitable

Le commerce équitable se développe en France, y compris pour le lait. Une des tendances est de combiner, sur les briques de lait, les signatures équitable et bio.

Si le « bio équitable » a le vent en poupe, le phénomène n’est pas sans dérives. Fin février 2019, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) et Commerce Équitable France (CEF) tiraient la sonnette d’alarme. Julie Maisonhaute (CEF) déplorait une certaine opacité autour de cette dynamique : « Certaines filières jouent peut-être le jeu, mais n’en apportent pas la preuve. D’autres exploitent clairement la cote de sympathie du commerce équitable, auprès du consommateur, sans se plier à ses exigences. »

Le « commerce équitable » est défini dans la loi française depuis 2014. Mais, de nombreux acteurs ont trouvé une faille, en n’utilisant que le mot « équitable », ou en parlant de « rémunération juste ». CEF s’efforce de convaincre les politiques d’élargir la portée de la loi au terme « équitable », même s’il n’est pas accolé à « commerce ».

1er avril 2019