Une lueur d'espoir dans la lutte contre la rouille du blé

La culture du blé dans les grandes régions productrices du Pakistan et de l'Inde est menacée par une maladie mortelle, la rouille noire, mais les chercheurs pensent être sur le point de produire des variétés de cette céréale capables de résister à la souche Ug99 du champignon qui est responsable de la rouille des tiges. Des chercheurs du Centre international d'amélioration du maïs et du blé à Mexico ont élaboré, à partir de méthodes classiques de sélection de gènes, de nouvelles souches qui semblent résister non seulement à l'Ug99, mais aussi au parasite à l'origine de la rouille jaune et de la rouille des feuilles. En outre, ces nouvelles variétés devraient doper les rendements et s'adapter facilement à toutes sortes de climats. Le centre situé au Mexique se spécialise dans l'élaboration de variétés de blé destinées aux économies émergentes. Découverte en Ouganda en 1999, la souche Ug99 a rapidement gagné le Kenya et d'autres pays d'Afrique de l'Est. Des variantes de ce champignon ont été portées par le vent jusqu'au Yémen, et en 2007 on en trouvait en Iran. En 2009, on a décelé leur présence en Afrique du Sud. Le défi maintenant consiste à produire des semences de ces variétés en quantités suffisantes et à les distribuer aux cultivateurs avant que la souche Ug99 ne s'établisse dans d'autres pays. Cela pourrait prendre quatre à cinq ans.

 

Source : http://iipdigital.usembassy.gov/st/french/article/2011/06/20110630105830x0.8768688.html#ixzz1RpSpJ8zu, 30/06/2011