Une machine pour aspirer les cicadelles

Lancé en 2018 pour 4 ans, le projet Vacuum Bug est développé par la Chambre régionale d'agriculture avec les chambres du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône, l'Irstea, la Fredon, le Grab, l'Itab, l'Inra, l'IFV et le CNRS.

Le cœur du projet est la création d'une machine capable d'aspirer les cicadelles afin d'éviter l'emploi d'insecticides. Le temps de l'expérimentation est calé, chaque année, sur les 4 mois du cycle de vie de la cicadelle. Le prototype, développé par l'Irstea, pourrait être mis sur le terrain en 2020. Les expérimentations d'usage de la machine se doubleront d'un volet sur la mesure de la biodiversité pour évaluer l'impact de l'appareil sur la biodiversité à la vigne.

Un premier volet du projet étudiant la possibilité de propagation de la cicadelle par son transport sur les machines viticoles a été mené en 2018.

Source(s) : Réussir Vigne n° 264
juillet-août 2019