De meilleurs prix pour les fruits & légumes bio

La Fnab (Fédération nationale des agriculteurs biologiques des régions de France) réagit à la publication, le 22 août 2011, des enquêtes annuelles sur les prix des fruits et légumes conduites par les associations de consommateurs CLCV et Familles Rurales. Ces études constatent une baisse des prix de la filière conventionnelle et un écart croissant avec les prix des fruits et légumes bio.

Selon la Fnab, « … ces enquêtes tombent en pleine crise des fruits et légumes avec notamment des opérations « coup de poing » des producteurs conventionnels vis-à-vis des importations notamment espagnoles », avant de poser la question de « …l’équilibre entre les prix rémunérateurs pour les producteurs et d’un accès à des produits de qualité pour toute la population ». Dans ce sens, « …l’évaluation qualitative des produits devrait mieux être prise en compte par les associations de consommateurs... »

Pour la Fnab, la filière bio n’échappe pas à la problématique de l’accessibilité des produits, mais « …elle s’engage au travers de ses organisations représentatives à assurer un prix rémunérateur aux paysans dans le cadre de systèmes alternatifs de distribution et de consommation (boutiques spécialisées, vente directe, vente paniers, etc.). De nouveaux modes de distribution permettant d’accéder à des fruits et légumes biologiques à des prix peu supérieurs aux productions conventionnelles françaises sont en émergence. Des projets solidaires permettant à des populations défavorisées d’accéder à des produits biologiques également. »

Ainsi, la Fnab encourage les producteurs de fruits et légumes conventionnels à rejoindre la filière bio « …dans ce projet de relocalisation de l’économie, de solidarité entre citoyens et producteurs, de redéfinition des rapports sociaux avec le monde de la distribution. C’est un secteur déficitaire en volume qui doit être réellement développé ».

 

Sources : Fnab, http://www.bio-marche.info, 09/11