Mesures de la CE pour lutter contre le déclin des insectes pollinisateurs

Le 1er juin, la Commission européenne a émis une série de propositions pour lutter contre le déclin des insectes pollinisateurs.

Il s’agit notamment d’améliorer la connaissance de ce déclin, de ses causes et de ses conséquences, grâce à un système de surveillance qui fournira des données sur l’état et l’évolution des différentes espèces pollinisatrices. La Commission propose aussi d’établir une liste des habitats importants des pollinisateurs, et d’en évaluer l’état sur la base des déclarations des Etats membres. Bruxelles souhaite également lancer un projet de surveillance de la présence de pesticides dans l’environnement.

Par ailleurs, la Commission prévoit des mesures de lutte contre le déclin, telles que la mise en place de plans d’action pour la protection des habitats des pollinisateurs les plus menacés. Enfin, il est question d’améliorer la sensibilisation des citoyens, notamment concernant le secteur agroalimentaire. « Du matériel pédagogique sur les pollinisateurs sera fourni aux écoles via le Corps européen de solidarité », est-il ajouté.

Pour rappel, le 1er mars 2018, le Parlement européen a adopté son rapport sur les enjeux du secteur apicole de l’Union européenne, qui demandait alors à la Commission et aux Pays membres la mise en place d’un véritable plan de lutte pour la protection des pollinisateurs.