Monsanto poursuivi pour « biopiraterie »

L’Autorité indienne de la biodiversité a annoncé qu’elle allait engager des poursuites judiciaires à l’encontre de Monsanto pour avoir mis au point une aubergine génétiquement modifiée à partir de variétés locales sans en avoir demandé l’autorisation. C’est la première fois, en Inde, qu’une entreprise va être poursuivie pour acte de « biopiraterie » - une infraction passible de trois années d’emprisonnement.

Une dizaine de variétés existant dans les régions de Karnataka et du Tamil Nadu, parmi les 2 500 que compte le pays, avaient été utilisées pour mettre au point cette première aubergine génétiquement modifiée, destinée à être commercialisée en Inde.

 

Sources : Le Monde, http://www.bio-marche.info, 09/11