La Nouvelle-Aquitaine lance son « GIEC Biodiversité » régional

A travers une action dévoilée le 27 janvier, la région Nouvelle-Aquitaine va financer et animer une communauté de scientifiques chargés d'évaluer les impacts de l'érosion de la biodiversité sur tous les secteurs économiques de son territoire.

Piloté par Vincent Bretagnolle, directeur de recherche au CNRS de Chizé (Deux-Sèvres), ce groupement s'appuiera sur un comité scientifique (6 à 8 scientifiques de renommée nationale) et un vivier d’une vingtaine de scientifiques régionaux qui suivront de près le fonctionnement du projet. Les sciences humaines y auront également leur place.
L'objectif n'est pas seulement d'aboutir à des diagnostics, mais de dégager des pistes d’action possibles pour préserver la diversité du vivant. Le budget prévisionnel de l'opération est, pour commencer, de 85 000 euros.

Source(s) : Environnement Magazine
1er février 2017