Panneaux solaires dans des champs cultivés

Une société française, Sun’R, a eu l'idée de disposer des panneaux photovoltaïques au-dessus de cultures de vignes, de légumes ou de fruits.

Ce projet « Sun'Agri », toujours en phase de test, présenterait, selon ses responsables, un grand nombre d'avantages.

En réglant l'inclinaison des panneaux, jouant ainsi sur la quantité de lumière que reçoivent les plantes, il serait possible d'augmenter les rendements tout en diminuant les besoins en eau, parfois jusqu'à 30 %. La société met aussi en valeur le contrôle qu'aura l'exploitant sur la maturation des productions et sur leur qualité. Parallèlement, les panneaux, placés à 4,5 mètres de hauteur, ne gênent pas le passage de la faune ou des engins comme les tracteurs. Bien que la production soit double, la priorité en termes de rentabilité sera donnée aux cultures et non à l'électricité.

Un viticulteur des Pyrénées accueillera bientôt le premier dispositif grandeur nature, pour continuer les essais et améliorer la gestion de l'inclinaison des panneaux en fonction des paramètres tels que le soleil, la température, le vent… D'ici à trois ans, une vingtaine de pilotes similaires devraient être installés.