Paris ne veut plus d'oeufs issus d'élevage industriel

La ville de Paris privilégiera désormais dans sa restauration collective les oeufs de poules d'élevages bio ou de plein air". Lors du conseil de Paris du 21 juin 2011, un voeu a été adopté stipulant que " la ville de Paris privilégie dès à présent l'achat d'oeufs issus de poules élevées en France et selon les principes de l'agriculture biologique (code 0) ou en plein air (code 1), pour la restauration collective des restaurants municipaux et scolaires, et ceci pour tous les plats qui en contiennent et également pour les ovoproduits ".

Notons toutefois que ce voeu ne constitue qu'une ligne directrice mais n'est pas suivi d'interdiction, ni de contrainte particulière. Soulignant les efforts déjà engagés par la mairie de Paris (11,6 % de bio dans les restaurants du personnel et 20 % dans les crèches), Maïté Errecart, adjointe au Maire, émettait quelques réserves. " La filière bio pour les oeufs et ovoproduits est très peu développée et entraînerait un surcoût de 50 voire 100 %. Quant à la production d'oeufs en plein air, l'offre est encore plus réduite ". Il est donc fort probable que la ville de Paris ne mette pas, dans l'immédiat, tous ses oeufs dans le même panier.

Source : www.campagnesetenvironnement.fr, 12/07/11