Pesticides dans les cheveux de citoyens européens : origine partagée

Une analyse commandée par les eurodéputés écologistes révèle la présence de pesticides dans les cheveux de 60 % des citoyens européens étudiés (étude sur les cheveux de 148 Européens de nationalités française, belge, italienne, danoise, britannique et allemande), dont l’origine relève aussi du cadre domestique : fipronil dans les colliers anti-puces des chiens et chats, perméthrine dans les produits domestiques servant à lutter contre les mouches, moustiques, larves…, propiconazole utilisé en agriculture, mais aussi pour le traitement des bois (parquets, meubles, etc.), chlorpyrifos-ethyl, peu utilisé en agriculture mais surtout pour le traitement du bois.

8 novembre 2018