Plainte contre les produits cosmétiques biologiques : sont-ils bien étiquetés ?

Plusieurs manufacturiers retirent la mention biologique de leurs produits afin de satisfaire aux nouvelles normes du détaillant Whole Foods aux États-Unis. Un groupe environnemental en provenance de Californie, a récemment déposé une plainte contre les compagnies qui ont modifié l'étiquetage de leurs duits, les accusant du même coup de transmettre de la fausse information et de vendre des items dits bio. L'action en justice qui vise 26 compagnies de produits cosmétiques prouve que l'étiquetage des produits de santé est un enjeu important. Selon le groupe de pression environnemental "Center for Environmental Health" (CEH), une douzaine de shampoing, de lotions, de dentifrices et d'autres produits d'hygiène violent les normes d'affichage des produits biologiques. Selon la loi californienne, un produit étiqueté biologique doit contenir au moins 70 % d'ingrédients biologiques. Les produits contenant moins de 70 % d'ingrédients certifiés biologiques peuvent seulement indiquer la mention biologique dans la liste d'ingrédients et non sur l'étiquetage principal. Michael Green, directeur exécutif du CEH indique que malgré le travail de plusieurs défenseurs du bio qui ont ramené à l'ordre les compagnies qui offraient des produits faussement appelés biologiques, nos récentes actions nous permettent de constater que le problème est toujours d'actualité. Ils ont remarqué que non seulement plusieurs produits ne contenaient pas 70 % d'ingrédients bio, mais que plusieurs d'entre eux comportaient des ingrédients nocifs dont des BHA, cocoamide DEA, et des parabènes.

Source : http://newhope360.com/beauty-cosmetics-amp-skincare/organic-cosmetics-lawsuit-your-personal-care-falsely-labeled?cid=nl_360_daily, 21/06/11