Près de 38 % des fruits et légumes contaminés par des pesticides

Basé sur des données de 2009, communiquées par les Etats membres, le troisième rapport annuel de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) évaluant la présence de pesticides dans les aliments vient de paraître. Il en ressort que 37,74 % des fruits et légumes issus de l’agriculture intensive, et analysés en 2009, contiennent des pesticides. Sur ce chiffre, 3,1 % sont touchés par des quantités supérieures aux Limites Maximales de Résidus (LMR). Il y a donc eu peu d’évolution par rapport à l’année précédente, la part de fruits et légumes contenant des pesticides étant de 38,1 % en 2008, dont 3,8 % au-dessus des LMR. Le raisin de table est le plus fréquemment contaminé, avec 75 % d’échantillons contenant des pesticides. Par ailleurs, plus de 25 % des échantillons au niveau européen, et 16 % pour le seul cas français, concentrent plusieurs résidus. Pourtant, cet inquiétant effet « cocktail » reste peu pris en compte dans le suivi sanitaire.
En revanche, seuls 2 % des échantillons de fruits et légumes bio analysés en France étaient contaminés, aucun ne dépassant les LMR. Restreintes, ces traces donnent à penser à des contaminations croisées ou des pratiques inadaptées. Aussi, comme l’indique l’association Générations Futures, les consommateurs ont 18 fois plus de risque de trouver un résidu de pesticides dans un aliment issu de l’agriculture intensive que dans un équivalent bio. Et bien que ces chiffres soulignent l’importance de surveiller la contamination de notre alimentation par les pesticides, le nombre total d’échantillons analysés par la France continue de diminuer. Il est ainsi passé de 5 063 en 2008 à 4 953 en 2009.


Source : Univers nature, déc. 11