Rapport de l’Anses sur les pesticides domestiques

L’Anses a publié, le 7 octobre, les résultats d’une enquête (Pesti’Home) sur l’utilisation des pesticides domestiques. Ce rapport est basé sur une enquête conduite en 2014 et 2015. Il montre une utilisation de pesticides domestiques par les ¾ de la population. Au premier rang des produits utilisés : les insecticides ménagers.

En 2013, Générations Futures avait publié un rapport montrant l’existence d’une large gamme d’insecticides disponibles à la vente pour le grand public, beaucoup d’entre eux (environ 60 %) étant soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens. Depuis cette époque, le Règlement européen sur les biocides a bien imposé des critères d’exclusion pour les substances les plus dangereuses et impose une évaluation et une autorisation pour ces produits, mais le travail est seulement en train d’être terminé pour les insecticides à disposition des particuliers. Selon Générations Futures, de nombreuses substances suspectées d’être perturbatrices endocriniennes subsistent sur le marché…

Lien vers le rapport de l’Anses (284 p.) : https://www.anses.fr/fr/system/files/2019Pestihome.pdf

7 octobre 2019