Rapport britannique sur l’exposition des enfants aux pesticides

CHEM Trust, association britannique, a publié, le 7 mars, un rapport « Menace sur le cerveau – Agir pour protéger notre santé contre ces produits chimiques qui menacent le développement cérébral de l’enfant » qui montre comment les produits chimiques présents dans l’alimentation et les produits de consommation utilisés à la maison, à l’école et au travail peuvent porter atteinte au développement cérébral de l’enfant.

Selon l'association, les impacts de ces expositions, tels que déficits de l’attention, hyperactivité ou baisses de QI, peuvent empêcher les enfants d’atteindre leur plein potentiel, et pourraient être évités.

Aujourd’hui, les inquiétudes sur l’impact des expositions à de « nouveaux » produits chimiques, présents dans notre environnement quotidien du 21ème siècle, se multiplient. Parmi les produits chimiques préoccupants, on trouve les retardateurs de flammes bromés, un groupe de produits chimiques présent dans le mobilier, les équipements électroniques et les matériaux de construction ou les composés perfluorés et polyfluorés, utilisés dans les revêtements antiadhésifs ou les matériaux respirants, qu’on retrouve par exemple dans des emballages ou des vêtements. Certains produits chimiques ont été interdits, mais des produits similaires restent commercialisés.

CHEM Trust fait des propositions pour faire face à ce défi. Des conseils destinés aux consommateurs pour réduire leur exposition sont également proposés.

Le rapport a été validé par deux scientifiques spécialistes de ces questions, les professeurs Philippe Grandjean et Barbara Demeneix.

Plus d’informations : http://www.generations-futures.fr/chimique/menace-cerveau-enfants-chemtrust/

Source(s) : Generations Futures
7 mars 2017