Ré-autorisation du glyphosate pour cinq ans

Après le report du premier vote qui devait avoir lieu le 25 octobre et l’échec du vote du 9 novembre qui n’avait pas abouti à une majorité qualifiée, les 28 Etats membres ont tranché en faveur d’un renouvellement de l’autorisation de l’herbicide pour une durée de cinq ans.

Lors de ce vote, dix-huit pays se sont prononcés en faveur de la proposition de la Commission européenne et neuf pays, dont la France, se sont opposés au renouvellement de l’autorisation du glyphosate.

Le président Emmanuel Macron a réagi au résultat de ce vote sur twitter : « J’ai demandé au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour que l’utilisation du glyphosate soit interdite en France dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans trois ans ».

27 novembre 2017