Ré-autorisation européenne du cuivre

L'utilisation du cuivre comme produit de protection des plantes a été ré-autorisée par les instances européennes le 27 novembre, à raison de 28 kg/ha sur 7 ans ; sachant que les États membres auront la possibilité de fixer une limite de 4 kg/ha/an à l'échelle nationale s'ils le souhaitent (ne permettant ainsi pas de dépassements et d'ajustements inter-annuels s'ils optent pour cette option).

En maintenant l’autorisation du cuivre pour 7 ans tout en abaissant les doses autorisées (soit 4 kg/ha/an en moyenne sur 7 ans, contre 30 kg au total pour les 5 dernières années, représentant une moyenne de 6 kg/ha/an), la FNAB constate que les instances européennes répondent à la fois aux attentes des producteur-rice-s bio et aux recommandations de l’agence de santé européenne qui estimait que le cuivre pouvait présenter certains risques pour l’environnement au-dessus de 4 kg annuels par hectare.

La FNAB demande la mise en place d’un Plan Cuivre transversal qui permettrait d’aborder sereinement la réduction des doses autorisées.

Source(s) : IFOAM France, IFOAM Europe, FNAB
novembre 2018