Réaction d’Oxfam au nouveau rapport du GIEC sur les terres et le climat

Plusieurs scénarios pour éviter de dépasser le seuil de réchauffement de 1,5°C envisagent la conversion de larges espaces de terre pour planter des arbres ou des cultures pour stocker du carbone. Cette approche risque d’exacerber la faim et les accaparements de terres. Le rapport du GIEC établit clairement qu’il y a d’autres alternatives d’utilisation des terres pour maintenir la hausse des températures en-dessous de 1,5°C (telles que l’agroécologie et l’agroforesterie) qui n’exacerberont ni la faim ni la pauvreté.

Lien vers le rapport : https://www.ipcc.ch/report/srccl/

Source(s) : Communiqué de presse d'Oxfam France
8 août 2019