Référé Cour des comptes sur l'artificialisation des terres

La Cour des comptes, par la publication d’un référé le 12 novembre 2020, déplore la croissance de l’artificialisation des terres, qui ne ralentit pas, et constate que « parallèlement et contrairement au modèle d’agriculture à caractère familial que continuent de promouvoir les lois agricoles successives, la concentration des terres agricoles se poursuit ». AGTER, la Confédération paysanne, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, le Mouvement de l’agriculture biodynamique, SOL et Terre de Liens partagent ces constats et les objectifs fixés en matière de « zéro artificialisation » et de régulation plus efficace du marché foncier agricole. Ces organisations demandent une politique foncière agricole efficace et une meilleure composition de l’instance nationale de gouvernance des Safer.

 Lien : https://www.fnab.org/espace-presse/retrouvez-ici-tous-nos-communiques/1100-contre-l-artificialisation-et-la-concentration-des-terres-pour-une-politique-fonciere-agricole-efficace

novembre 2020