Revenus 2018 des élevages laitiers bio

D'après les estimations réalisées sur les fermes des réseaux d'élevage Inosys, presque tous les systèmes en bovins lait étudiés par l'Institut de l'élevage ont vu leur revenu baisser en 2017 et 2018.

Les systèmes bio de plaine voient leur revenu chuter de 8 900 €/UMOex en lien avec des achats de fourrages particulièrement coûteux. Mais, sur le long terme, leurs résultats restent supérieurs à ceux des exploitations conventionnelles. Les écarts entre les exploitations bio sont particulièrement importants : ils sont liés au volume de lait livré par UMO exploitant et aux charges de mécanisation. Le prix du lait bio connaît un léger recul (- 2 €/1000 L).

Source(s) : Réussir Lait n°335
mai 2019