La transhumance : Patrimoine culturel immatériel en France

« Au-delà du pays », c’est la signification du terme transhumance. Il désigne le déplacement saisonnier des troupeaux d’herbivores dans les pâturages, pour qu’ils se nourrissent. Depuis juin, cette pratique est reconnue comme patrimoine culturel immatériel en France. Une première étape avant l’organisation d’une candidature internationale, avec d’autres pays comme l’Albanie, la Croatie ou le Portugal, pour une reconnaissance comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité, à l’Unesco. En France, la transhumance est pratiquée dans les territoires de montagne, dans les Pyrénées, les Alpes, le Massif Central, la Corse, les Vosges et le Jura.

9 juillet 2020