Versement des aides bio

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a reconnu, le 4 juin, que l'apurement des retards de paiement aux agriculteurs bio des aides de la politique agricole commune (Pac) n'allait pas aussi vite que le gouvernement s'y était engagé.

Pour le ministre, l'explication vient d'"une défaillance", d’"un système informatique qui a mal fonctionné".

"Ces dysfonctionnements tiennent à la complexité de la chaîne de paiement des aides agricoles et à la multiplication des dispositifs", a souligné la Cour des Comptes à l'automne 2018 dans un rapport demandé par la commission des finances du Sénat.

Source(s) : Terre-net
5 juin 2019