Et si la bio reprenait un temps d'avance ?