Biopresse 217 - Décembre 2015

Agriculture et climat

La COP21, 21e Conférence des Nations Unies sur le Climat, s’est achevée à Paris le 12 décembre 2015. En a résulté l’Accord de Paris, signé par les 195 parties présentes, base pour un nouveau cadre international et symbole d’une réelle prise de conscience du rôle de nos activités humaines sur le réchauffement climatique. Cet Accord vise à :

  • réduire nos émissions pour limiter le réchauffement planétaire à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels ;
  • assurer une plus grande transparence sur les actions de chacun ;
  • renforcer la capacité des pays à faire face aux impacts climatiques ;
  • renforcer la capacité à se remettre de ces impacts ;
  • soutenir financièrement, notamment les pays les plus pauvres, pour que les nations construisent des avenirs propres et résilients.

Si l’agriculture, avec l’utilisation des terres et la foresterie, serait responsable de 24 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, selon le dernier rapport du GIEC(1) publié en 2014, elle est aussi porteuse de solutions. Ainsi, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a lancé officiellement, lors de la COP21, l’initiative « 4 pour 1000 », qui vise à augmenter les stocks de carbone organique des sols de 4 ‰ (soit 0,4 %) par an avec l’intérêt de réduire le CO2 atmosphérique. Cette augmentation des taux de matière organique, lorsqu’elle est possible et souhaitable agronomiquement, permettra aussi d’améliorer la fertilité des sols.

Les initiatives concrètes en agriculture, notamment biologique, en faveur de l’adaptation ou de l’atténuation liées au changement climatique ne sont pas nouvelles. Vous pouvez retrouver un certain nombre d’entre elles dans le Hors-série du Biopresse « Agriculture biologique et changement climatique », en téléchargement gratuit sur www.abiodoc.com, rubrique La documentation / Documents édités par ABioDoc / Compilations et listes bibliographiques.

Les équipes d’ABioDoc et du Cetab+ vous souhaitent de belles fêtes et une année 2016 pleine d’initiatives bienveillantes pour notre planète !

Aurélie BELLEIL, Chargée de mission à ABioDoc

(1) Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat