Lettre ouverte de La Maison de la Bio et du BÖLW

Pierrick De Ronne, président de La Maison de la Bio, et Tina Andres, présidente du BÖLW (principale association de producteurs agricoles, de transformateurs et de détaillants d’aliments biologiques en Allemagne), s’adressent, dans une lettre ouverte commune, aux dirigeants et ministres de l’Agriculture de l’Union Européenne pour évoquer la souveraineté alimentaire de l’Europe. Ils rappellent que « l’importance de la souveraineté alimentaire de l’Europe est directement liée à sa souveraineté énergétique », alors que « notre modèle alimentaire est aujourd’hui structurellement dépendant d’un certain nombre d’intrants importés au premier rang desquels les engrais azotés » et que « pour ces seuls engrais azotés, au moins 25 % des approvisionnements européens dépendent de la Russie et notamment du gaz russe nécessaire à leur fabrication ! Le prix de ces engrais s’est d’ailleurs littéralement envolé depuis l’été 2020, pénalisant le revenu des agriculteurs ».

Les présidents de La Maison de la Bio et du BÖLW, dans cette lettre ouverte, alertent sur les risques d’une approche qui consisterait à augmenter la production sans faire évoluer notre modèle agricole. Pour eux, elle ne ferait qu’accroître mécaniquement notre dépendance et engagerait l’Union Européenne dans la fuite en avant d’un modèle à bout de souffle. Il ne s’agit donc pas de produire plus mais de produire autrement. Ils précisent que l’agriculture biologique est le modèle le plus abouti car il permet de répondre simultanément à deux défis majeurs : l’autonomie alimentaire et la transition écologique.

Lien : https://www.biolineaires.com/souverainete-alimentaire-lagriculture-bio-devra-etre-deployee-a-large-echelle/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=actualites-bio-lineaires-01122020_55

14 mars 2022