Rapport FAO - PAM sur l’augmentation de la faim dans le monde

Dans un nouveau rapport ("Hunger Hotspots : FAO-WFP early warnings on acute food insecurity : March to July 2021 outlook"), l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) alertent : dans plus de vingt pays, le nombre de personnes souffrant de faim aiguë devrait exploser dans les mois à venir, à moins d'une assistance urgente et de grande ampleur.

Le Yémen, le Soudan du Sud et le nord du Nigéria figurent en tête de liste et pourraient bien voir leurs niveaux d'insécurité alimentaire atteindre des niveaux alarmants. Bien que la majorité des pays touchés se trouvent en Afrique, la faim aiguë devrait connaître une forte hausse sur la quasi-totalité de la planète, de l'Afghanistan en Asie jusqu'en Haïti, en Amérique latine et dans les Caraïbes, en passant par la Syrie et le Liban, au Moyen-Orient.

Dans le monde entier, plus de 34 millions de personnes vivent déjà à des niveaux de faim aiguë qui dépassent les seuils d'urgence, ce qui signifie que l'inanition les guette.

« La famine, engendrée par les conflits et aggravée par les changements climatiques brusques et la pandémie de Covid-19, est aux portes de millions de familles », a ajouté M. David Beasley, Directeur exécutif du PAM. « Trois éléments doivent être réunis sans plus attendre si nous voulons empêcher des millions de personnes de mourir d'inanition: les combats doivent cesser, il faut que nous puissions accéder aux communautés vulnérables pour leur apporter une aide vitale, et par-dessus tout, nous avons besoin de l'appui des donateurs sous la forme des 5,5 milliards d'USD que nous demandons pour cette année », a-t-il détaillé.

Lien : http://www.fao.org/news/story/fr/item/1390770/icode/

Source(s) : FAO
23 mars 2021