Des terrains de jeux contaminés par des dérives de pesticides

Une nouvelle étude scientifique montre que des terrains de jeux pour enfants ont été contaminés par des dérives de pesticides (32 pesticides différents détectés), dans la province italienne du Tyrol du Sud.

En 2018, 96 échantillons d’herbe ont été prélevés dans 19 aires de jeux pour enfants, quatre cours d’école et un marché et ont été analysés par les services sanitaires de la province du Tyrol du Sud. Les auteurs de l’étude travaillent au Centre de recherche sur le cancer, à l’Institut Ramazzini de Bologne, à l’Université des ressources naturelles et des sciences de la vie de Vienne ainsi que pour le Pesticide Action Network Europe (PAN Europe).

Les principaux résultats montrent que :

  • Au moins un résidu a été trouvé dans 96 % des sites pendant toutes les saisons d’une année ; plus d’un résidu a été trouvé dans 79 % des sites publics ;
  • Les fongicides (fluaziname, captane) étaient les plus abondants ; 76 % des résidus ont été classés comme endocriniens actifs, parmi lesquels l’insecticide chlorpyrifos ;
  • La contamination était la plus élevée au printemps.

L’équipe internationale de scientifiques d’Italie, d’Autriche et d’Allemagne conseille vivement de prendre des mesures pour la santé publique.

Lien vers l’étude : “Year-round pesticide contamination of public sites near intensively managed agricultural areas in South Tyrol” – Environmental Sciences Europe, 2021 : https://enveurope.springeropen.com/articles/10.1186/s12302-020-00446-y

10 février 2021