Dossier : L’innovation en AB
5,35 €
Auteur : DELAGNES Nathalie,ROBIN Clémentine,MEFFE Céline,ET AL.
Revue : VOIX BIOLACTEE (LA) ( ), N° 98 | p. 3-19
Editeur : BIOLAIT
Ce dossier compile des expériences innovantes mises en place par des éleveurs laitiers bio (adhérents de Biolait) pour augmenter leur confort de travail, le bien-être des animaux, ou encore pour être plus respectueux de l’environnement. La première innovation présentée est celle du GAEC de Loran (Gers) qui a implanté des haies pour augmenter le bien-être de ses vaches Jersiaises. La deuxième est celle du GAEC le Pont des Noues (Loire-Atlantique) qui a investi dans un boviduc pour faciliter son passage à l’agriculture biologique et modifier son système de production. Le GAEC Bioloval (Vendée) implante, depuis trois ans, un mélange céréalier dans une prairie dégradée afin d’assurer une récolte de grains et de régénérer la prairie (alors que les semis de prairies sont rendus difficiles par les étés et les automnes secs). La SCEA Zins (Meuse) teste, depuis 2014, l’isothérapie contre les adventices (nanification des adventices) et l’homéopathie contre certains ravageurs des cultures (bruches). Le Groupement d’Employeurs des Montagnes du Matin (Loire) regroupe sept fermes. Ces dernières partagent un salarié afin de répondre à la surcharge de travail et d'assurer la sécurité de certains travaux en les effectuant à deux. Le GAEC Phil’Holstein (Deux-Sèvres) s’est tourné vers le financement participatif pour créer une yaourterie avec le réseau Invitation à la Ferme. L’EARL des Biaux d’Elle (Manche) a investi dans un système de séchage en grange il y a une douzaine d’années, avec un ascenseur pour accéder à la plateforme en hauteur. Par ailleurs, les bénéfices des prairies pour le climat ont été abordés lors des journées du projet Nefertiti 2019.