Natexpo à Lyon : Objectif : relocaliser !
1,15 €
Auteur : RIVRY-FOURNIER Christine
Revue : BIOFIL ( ), N° 132 | p. 11-13
Editeur : EDITIONS FITAMANT
L’édition 2020 de Natexpo (salon national bio réservé au commerce inter-entreprises BtoB) a pu se tenir en présentiel, les 21 et 22 septembre à Lyon, avec des restrictions concernant le nombre de visiteurs présents en même temps sur le site. Ce rendez-vous annuel, dédié aux magasins bio, a accueilli 8 000 visiteurs et 700 exposants, dont la majorité proviennent du secteur alimentaire. Cet évènement a permis de constater que ce secteur est dynamique et boosté par la demande (ex : + 48 % pour les farines). Toutefois, selon les différents syndicats des filières aval de la bio, il ne suffit plus d’être AB, il faut aller plus loin : authenticité, qualités nutritionnelles, liens avec les territoires et les producteurs, préservation de la biodiversité, bien-être animal… Par ailleurs, même si le premier confinement a augmenté la croissance du marché bio, l’envol des ventes s’est atténué au second semestre. En un an, les magasins spécialisés ont connu une hausse de 6 % de leur CA, ce qui se traduit par un ralentissement de leur croissance, tandis que les GMS progressent de 15 %, avec, comme devise, rendre la bio plus accessible. Cet article est complété par deux encarts : l’un apporte le témoignage de Cyrille Moulin, un producteur engagé dans le label Bio Équitable en France, et l’autre est dédié à l’huilier biologique Émile Noël, dont les ventes connaissent une forte croissance.