Groupe Michel et Biomat : Renforcer le segment bio
0,85 €
Auteur : RIVRY-FOURNIER Christine,MOURAUD Ermeline
Revue : BIOFIL ( ), N° 132 | p. 70-71
Editeur : EDITIONS FITAMANT
Le Groupe Michel, en Ille-et-Vilaine, est un acteur familial et indépendant qui intervient dans plusieurs filières animales. Il déploie, depuis les années 2000, une stratégie de segmentation qualitative et confirme de plus en plus son engagement dans la bio. L’entreprise a commencé à développer un segment bio en 2010 avec la production de poulettes et la création, en 2016, de la filière M’Bio qui regroupe 32 producteurs d’œufs bio (filière longue). En 2018, l’entreprise a commencé une activité de porcs bio qui regroupe six éleveurs. Comme le Groupe souhaite atteindre 5 % de son CA en bio, il lance, en 2019, une nouvelle offre de produits et de services (LV’Direct) destinée aux producteurs en vente directe d’œufs bio. Début 2020, le Groupe Michel acquiert Biomat. Cette société, basée en Loire-Atlantique, est l’une des sociétés pionnières en France de fournitures spécialisées en agriculture biologique. Cette acquisition permet au Groupe Michel d’apporter, aux éleveurs, des solutions durables sur les parties végétales. Cet achat sécurise également l’approvisionnement de sa future usine de fabrication d’aliments bio, prévue pour 2021 en Ille-et-Vilaine. Infeed, une autre société du Groupe Michel, spécialisée dans le développement de solutions nutritionnelles pour les animaux d’élevage, cible aussi la bio, comme le montre son nouveau produit (Solubird) qui optimise le démarrage des volailles en AB.