Pays de la Loire : Construire son PAT : au plus près du local
0,55 €
Auteur : RIVRY-FOURNIER Christine
Revue : BIOFIL ( ), N° 133 | p. 7
Editeur : EDITIONS FITAMANT
Angers Loire Métropole construit son PAT (projet alimentaire territorial) afin de favoriser les approvisionnements locaux, en phase avec la lois d’Avenir (2014) et la loi Egalim (2018). Le 9 décembre 2020, Interbio Pays de la Loire, le Gabb Anjou et Angers Loire Métropole ont organisé une rencontre professionnelle afin d’accompagner la mise en place de ce PAT. Cette réunion a rassemblé plus d’une centaine de personnes. Il a été question de lutte contre le gaspillage, d’adaptation des recettes et des portions, d’incorporation de protéines végétales mais aussi de recalibrage des appels d’offres des marchés publics pour qu’ils soient plus adaptés aux approvisionnements locaux. Pour illustrer ce dernier point, l’exemple de Papillotes et Compagnie est détaillé : cette cuisine centrale d’Angers Loire restauration prépare 13 000 repas par jour et, depuis septembre 2020, elle s’approvisionne principalement via l’association Manger Bio 44 (à la place de Sodexo).