Porc bio : Point sur les évolutions des bâtiments d’élevage
0,55 €
Auteur : RIPOCHE Frédéric
Revue : BIOFIL ( ), N° 133 | p. 53
Editeur : EDITIONS FITAMANT
Les évolutions réglementaires des bâtiments d’élevage porcin font l’objet de négociations entre les organisations professionnelles et l’Inao sur la lecture du cahier des charges bio européen. Les enjeux portent principalement sur la mise en place d’accès à l’extérieur durant les différents stades de vie des porcs (gestation, maternité, sevrage, engraissement) et sur la découverture des toits des courettes (5 % minimum). Les échéances de mises aux normes proposées par l’Inao varient selon la difficulté pour les élevages français à les mettre en œuvre : l’accès à l’extérieur devra être mis en place avant le 1er janvier 2021 pour le stade engraissement, le 1er janvier 2026 pour les stades sevrage et gestation, et le 1er janvier 2028 pour le stade maternité. L'adaptation des aires d'exercice extérieures sera aussi progressive : ouverture sur les 3 côtés au 1er janvier 2021, découverture du toit au 1er janvier 2023. Par ailleurs, l’espace extérieur devra être suffisant par rapport au nombre d’animaux accueillis avant le 1er janvier 2025.