La ferme du Forest en polyculture-élevage : Du pain, dans un système résilient
0,85 €
Auteur : MARCUS Cécile
Revue : BIOFIL ( ), N° 133 | p. 48-49
Editeur : EDITIONS FITAMANT
La ferme du Forest, qui est gérée par Dominique Truc, a été la première exploitation de la vallée du Buech (Hautes-Alpes) à passer en bio (en 1990). Fils d’un technicien bio de la Chambre d’agriculture des Hautes-Alpes et d’une boulangère, Dominique Truc s’est installé, à 23 ans, sur la ferme de 10 ha de son grand-père. Depuis, la ferme s’est bien agrandie (300 ha) et diversifiée (bovins viande, bois, céréales, farines, pains). Elle fait maintenant vivre neuf personnes : 3,5 ETP sur l’activité boulangerie-meunerie, un mécanicien, un bûcheron, un maçon, un poste à mi-temps sur la partie administrative et deux associés, dont Dominique Truc, qui s’occupent des bovins et des cultures. En parallèle, les associés ont créé la SAS Moulin du Forest, il y a quatre ans, afin de répondre à la demande croissante en farine bio. Selon Dominique Truc, la cohérence de son système de production s’appuie en grande partie sur le transfert de fertilité (prairies, fumier). Depuis deux ans, il est passé en sans labour afin de stocker plus de carbone et de limiter, à son échelle, le changement climatique. Ce changement de pratique est un véritable défi : à plus de 50 ans, cet agriculteur a l'impression de repartir de zéro.