Dossier : Haies et arbres fourragers
3,25 €
Auteur : LA SPINA Sylvie
Revue : VALERIANE ( ), N° 146 | p. 6-15
Editeur : NATURE & PROGRES BELGIQUE
En Belgique, la Déclaration de politique régionale wallonne a fixé un objectif ambitieux : planter quatre mille kilomètres de haies d’ici cinq ans en Wallonie. Cet objectif intervient après plusieurs années de destruction des haies au profit du remembrement et de la mécanisation. En 2012, ce territoire ne comptait plus que 16 mètres de haies par hectare. Les intérêts des haies et des arbres fourragers sont pourtant nombreux. Ils favorisent tout d'abord la biodiversité en consolidant les réseaux écologiques et répondent aux enjeux climatiques en stockant du carbone. En élevage de ruminants, ils présentent d’autres avantages : ce sont des appoints d’alimentation en cas de sécheresse ; ils améliorent le bien-être animal (abri) ; ils augmentent la fertilité des sols ; leurs feuilles riches en tanins condensés améliorent la digestion et l’absorption intestinale des protéines chez les ruminants (ce qui entraîne une diminution des émissions de méthane et de protoxyde d’azote), ces mêmes tanins ont également des propriétés antibiotiques et antiseptiques pour les animaux… Après avoir détaillé ces divers avantages pour l’élevage, ce dossier apporte des conseils techniques et pratiques pour implanter des haies : réflexion autour de la maximisation de leurs bienfaits, méthodes et périodes de récolte, entretien, types d’arbres (arbres têtards, arbres émondés, cépées et taillis), structure d’une haie type, choix des essences… Ce dossier propose ensuite des pistes pour privilégier les haies dans les campagnes, en rappelant la place de l’arbre dans le monde paysan et les causes de son déclin : les leviers à mobiliser pour son retour, l’importance de la sensibilisation des producteurs et le développement d’aides au débouché plutôt qu’à la plantation.